Le procès du grille pain

Ces objets qui nous veulent du mal !

le proces du grille pain

  • Le résumé de Daniel Telliez : Une fourchette pour analyser nos repas, un bracelet pour contrôler le fonctionnement de nos organes, bientôt une voiture qui se conduit toute seule… Plus intelligents les uns que les autres – et que nous-mêmes, bien entendu –, les objets connectés font tout à notre place.
    L’âge d’or? Pas si sûr. Il suffit de voir à quel point ceux qui promettaient hier de nous faciliter la vie nous tourmentent aujourd’hui : le grille-pain, le parapluie, la chaise longue, le rouleau adhésif, le portable… L’intelligence n’exclut pas automatiquement la malfaisance.
    Dans la bande des cinquante interpellés ici, les plus énervants ne sont pas les moins astucieux, ce serait trop simple. Chaque objet possède sa manière, subtile ou primaire, de nous faire enrager, d’imposer sa loi et (c’est un comble) de faire de nous sa chose.
    Il était grand temps de mettre un terme à cette situation intolérable et de passer les coupables par les armes de l’humour et de la dérision.

 

  • Les auteurs : Charles Haquet et Bernard Lalanne sont aussi les auteurs d’un Inventaire des petits plaisirs honteux… mais utiles pour supporter le quotidien en temps de crise, où ils s’amusent à décrypter les petits plaisirs qui font la saveur inavouable de nos vies. Charles Haquet et Bernard Lalanne passent en revue 50 objets usuels et nous démontrent, cas pratiques à l’appui, le bien-fondé de ce livre cocasse et décalé. « En cet âge orwellien, où l’on annonce pour demain 80 milliards d’objets connectés, il est certes anachronique d’avoir encore à lutter contre un parapluie ombrageux ou une boîte de sardines récalcitrante. Mais d’un autre côté, c’est plutôt rassurant. » Au détour de l’inévitable rideau de douche qui colle à la peau, on apprendra comment Hitchcock s’y est pris pour traumatiser des générations entières de spectateurs. Le composteur à billets, les chaînes à neige, le GPS, la housse de couette… « Ils n’ont pas fini de nous en faire baver. »

 

  • Ce que Daniel Telliez en pense: le procès du grille pain est un livre drôle et cocasse. Ce livre se lit très vite. Très finement observé, il dénonce avec humour des situations que nos connaissons tous. Un agréable moment en toute simplicité. J’ai vraiment passé un  bon moment avec le procès du grille pain que je vous recommande.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s