Le livre dont vous êtes la victime

lvictime

  • Le résumé de Daniel Telliez : Valentin est un jeune garçon sombre et solitaire, fasciné par les vampires. Lorsqu’il pénètre pour la première fois dans la sinistre Librairie du Styx, un livre à la reliure rouge l’attire irrésistiblement. Il l’achète, pour son plus grand malheur. Car à partir de cette nuit, c’est sa propre histoire qui va s’écrire… malgré lui.
  • L’auteur : Arthur Ténor, de son vrai nom Christian Escaffre, est un auteur de livres pour la jeunesse depuis 1998.Ancien instituteur, il présente ses romans à un éditeur qui lui conseille de s’intéresser au jeune public, conseil qu’il suit avec succès. Il est lauréat du Prix Jeunesse du Salon du Livre d’Histoire de Senlis en 2006 pour La Table de feu (éd. Milan) ou encore du prix de la PEEP 2008 pour les Messagères des abysses (Grasset J). Il a publié des romans pour toutes les tranches d’âge et pratiquement dans tous les domaines. Il est cependant plus connu pour ses récits historiques, notamment sur les deux guerres mondiales, Versailles et Louis XIV ou encore le Moyen Âge. Il réside en Bourbonnais, tout près de Vichy.
  • Ce que Daniel Telliez en pense : Contrairement à d’autres livres destinés aux enfants, je n’ai pas eu l’impression cette fois-ci que l’histoire ne m’était pas adressé. En effet, si là encore les héros sont de jeunes ados – ce qui semble naturel pour un roman jeunesse – l’auteur parvient néanmoins à emporter un public plus large. L’inscription de l’histoire dans son contexte ne m’a pas déçu. Pas plus que les descriptions. Les 190 pages du livre y sont sans doute pour quelque chose …Voilà qui change des livres dont vous êtes le héros !
    Le livre qu’a acheté Alex chez un mystérieux libraire a la particularité de s’écrire au fur et à mesure que son lecteur réagit. Faire le bon choix, interpréter correctement les instructions, réaliser son rêve d’aventures… une jolie mise en abymes de la littérature et des échappées belles qu’elle permet !  Dans cette histoire, il y est question d’amour mais aussi d’obéissance envers une dépendance : doit-on oui ou non obéir à celui qui nous guide ? Et si non, y-a-t-il des conséquences ?
    J’ai passé un très bon moment durant cette lecture qui est haletante.
    En conclusion, je dirais qu’en lisant ce livre, vous êtes vous-mêmes victime de ne plus pouvoir le quitter tant qu’il n’est pas terminé !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s